Promotion 2020 – 2021 CQP ouvrier qualifié viticole

Catégorie(s) : Actualités

Ajouté le : 18 Déc, 2020

La trentaine passée, Steeve et Mélanie ont décidé de se lancer dans la viticulture.
© Photo NR

Parmi la douzaine d’élèves de la promotion 2020-2021 du CQP, Steeve et Mélanie sont liés au-delà de la vigne. Le frère et la sœur ont décidé de se lancer pour de bon dans l’aventure des vins de Chinon. Le premier, 33 ans, a commencé à travailler dans les vignes l’an dernier, après quatorze ans passés dans les rayons du Leclerc. « À un moment, j’en ai eu marre d’être enfermé, je voulais voir autre chose », explique celui que Fabrice Gasnier a pris sous son aile. Après avoir enchaîné les contrats de trois mois au domaine de Cravant-les-Côteaux, le trentenaire s’est lancé, sous les conseils de ce dernier, dans la formation pour se qualifier. « Je n’ai pas eu à le forcer parce qu’il était demandeur, sourit le président du syndicat des vins de l’AOC. Il y a quelques mois il ne connaissait rien au travail de la vigne, mais dans six mois il saura faire 80 % des travaux viticoles et 100 % dans un an. »
« Le fait qu’on le fasse ensemble me motive » Mélanie, elle, n’a pour le moment fait que des saisons, notamment chez le président des vins de Chinon. Après s’être occupée de ses enfants, elle a enfin pris le temps, à 36 ans, de réfléchir à sa « vie d’après », dans le but d’« être reconnue et avoir un emploi stable ». Le fait que son frère emprunte le même chemin qu’elle l’a confortée dans l’idée. « Ça faisait longtemps que je voulais me lancer dans ce métier sans avoir suffisamment de motivation pour autant, avoue-t-elle. Le fait qu’on le fasse ensemble avec mon frère, ça me motive un peu plus. »
En juin prochain, le frère et la sœur devraient néanmoins prendre des chemins différents. Steeve ira travailler chez Fabrice Gasnier après sa formation d’ouvrier qualifié et l’obtention de son permis de conduire qu’il devra passer. Mélanie, elle, a moins de garantie que son frère pour le moment.
Mais Fabrice Gasnier l’assure : « Si les douze stagiaires de cette promotion font l’affaire, tous trouveront du travail rapidement. J’invite tous les jeunes qui ont un peu d’envie et qui ne trouvent pas de boulot à emprunter cette voie. Ils trouveront à coup sûr un débouché. »